Le prompteur : l’outil pour de meilleures vidéos

Parmi tous les outils qui contribuent à la qualité des vidéos que vous produisez, le prompteur est un de ceux qui les fera passer d’amateur à professionnel. A quoi sert-il ? Comment le choisir ? A quel prix ? Et comment s’en servir ? Voici autant de questions auxquelles je réponds dans la suite

A quoi pourrait vous servir un prompteur ?

Lorsque vous produisez une vidéo, un tutoriel, une démonstration, un exposé fimé, si l’on n’est pas un génie de l’improvisation et dans la plupart des cas il est nécessaire d’écrire un script. Cela permet de structurer le discours, de souligner l’essentiel. Cela évite aussi d’oublier des points d’importance ou de s’égarer et de perdre l’attention des spectateurs.

Dans ce cas il est possible d’apprendre par cœur son texte, mais il faut du temps. Il est aussi possible de l’imprimer et de le positionner dans son champ de vision et de s’y référer ponctuellement, ce n’est pas idéal… D’expérience, le plus efficace et confortable est sans doute le prompteur et cet outil n’est pas réservé aux présentateurs de la télévision.

Le prompteur, comment ça marche ?

Leur principe de fonctionnement est très simple, un écran affiche une image inversée du texte à lire qui est réfléchi par une vitre penchée à 45° environ. C’est donc le reflet du texte à présent lisible et auquel est appliqué un défilement vertical qu’il est possible de lire directement devant l’objectif. Objectif de la caméra qui lui ne verra pas ce reflet.

Des prompteurs accessibles et à la portée de tous !

S’il y a quelques années ces outils étaient encore lourds et couteux, aujourd’hui ils sont très abordables et selon votre matériel vidéo, vous pourrez choisir celui qui convient le mieux. Enfin si vous êtes un petit peu bricoleur, vous pourrez construire le votre en une ou deux heures.

Différents types de téléprompteurs

Ces dispositifs de lectures peuvent se fixer à un trépied, sur l’objectif ou disposer de son propre trépied, les modèles les plus abordables utilisent les 2 premières solutions.

Pour ce qui est du coût, le tarif des téléprompteurs s’établit de 70 à 300 euros et pour que le système soit complet il faut y ajouter une tablette ou un smartphone qui feront office d’écran.

Les applications “téléprompteur”

Pour ce qui est de l’affichage inversé et du défilement les stores IOS ou Android proposent de nombreuses applications dont certaines sont gratuites. Pour quelques euros certaines fonctions ou réglages seront débloquées pour encore plus de confort et de flexibilité.

De plus, il existe des télécommandes qui contrôleront ces applications, que ce soit pour la vitesse de défilement, la mise en pause, le retour en arrière, la taille des caractères. Loin d’être un gadget, d’expérience je peux vous assurer qu’elles rendent leur utilisation encore plus simple et agréable.

Télécommande pour prompteur
Télécommande Bluetooth pour prompteur

Faire un tour de piste avant le tournage…

Pour apprivoiser le téléprompteur le plus simple est encore de s’entrainer en y lisant son texte. Cela permettra aussi de régler la bonne vitesse de défilement, la bonne taille de caractère le contraste…

Je préconise vraiment l’utilisation de la télécommande. Car en fonction du texte, de la longueur des mots et des phrases, elle permettra d’adapter la vitesse et de revenir en arrière sans bouger de sa place ou avoir à se contorsionner.

Il est surprenant de voir qu’après quelques entrainements, la lecture est facile, fluide et qu’il ne semble plus que l’on soit en train de lire, que l’on peut “jouer” son texte et le faire vivre.

En conclusion :

Le prompteur est un outil qui m’est personnellement indispensable depuis bien longtemps pour certains des formats de vidéo que je produis.

Et depuis que j’utilise une télécommande, je ne pourrai plus m’en passer non plus tant cela rends facile et fluide l’exercice.

Si vous souhaitez un conseil sur ces matériels, je vous invite à prendre contact avec moi et à réserver un rendez-vous ici.